Le titre de ce livre se lit au pluriel. Au fil de mes pages, l'abus sexuel se profile comme la racine des comportements abusifs exercés dans la politique, au travail, en famille et autres secteurs. Cette logique est argumentée par une étude comparative entre l'abus sexuel et celui qui s'applique sur le champ médical, une réflexion issue de l'observation de ma propre existence. C'est pourquoi le récit de ma vie accidentée cohabite dans cet ouvrage avec d'autres formes d'écriture, comme la démonstration scientifique et le recul philosophique. Cela explique le volume du livre, qui ne doit pas décourager le lecteur, car mon style est très fluide et mon récit plein de suspense.

          Cet ensemble cohérent débouche sur la dénonciation de rouages sociétaux largement admis bien que très violents. Parmi eux, des pratiques médicales toxiques et des rapports sexuels inspirés de la pornographie. Si cette brutalité a libre cours dans les foyers, c'est parce qu'elle n'est pas vue comme telle ou que le lien entre cette violence et ses conséquences néfastes, n'est pas détecté. Une impasse dont je propose de sortir en mettant ce lien en évidence et en renseignant sur l'existence d'une médecine et d'une sexualité plus nobles et porteuses de bonne santé.

 

          J'ai illustré ce livre par la photo d'une petite fille de cinq ans parce que dès cet âge, la plupart des enfants sont trompés par les adultes. Ils le sont par la blouse blanche qui intoxique leur sang et par les contes de fées qui intoxiquent leurs esprits. J'ai choisi cette photo de moi pour l'intensité du regard, qui contient tout du message de ce livre. Un regard incroyablement lucide, qui s'interloquait déjà devant l'absurdité du monde. Et le suppliait d'arrêter.

 

***

 

Les résultats des élections présidentielles de 2017 m'ont inspiré ce texte, qui inscrit mon livre dans le contexte politique.

 

Le loup est sorti du bois...

 

En se précipitant à la pyramide du Louvre après son élection, M. Macron a signé son appartenance à la Franc-maçonnerie... dont l'emblème est la pyramide. Cet emblème symbolise la hiérarchie car dans une hiérarchie comme dans une pyramide, plus on est en bas, plus on est nombreux (le peuple) et moins on a de pouvoir. Et plus en est en haut, moins on est nombreux (l’oligarchie) et plus on a de pouvoir. Quant à ceux qui sont tout en haut, ils se réduisent à une poignée de personnes, qui sont seules à connaître le plan que tous les autres suivent. Cela est symbolisé par un œil parce que l’œil voit au loin tandis que les autres obéissent aveuglément.

 

Pour être admis dans cette secte, il faut faire le serment de se soumettre sans discussion à son supérieur hiérarchique. Et l'on est bizuté pour prouver que l'on est capable de faire quelque chose d'absurde, juste parce que le supérieur l'a exigé. En échange, la secte donne de l'argent et du pouvoir à son disciple. La Franc-maçonnerie est donc peuplée de gens fragiles psychologiquement, qui se laissent commander en échange du pouvoir qu'ils ne trouvent pas en eux. Pour monter en hiérarchie, ils se prêtent à des bizutages de plus en plus difficiles et pervers au fil de leur ascension. Car le pouvoir n'est pas cédé sans conditions. Pour accéder au rang de Président d'un pays, il faut donc avoir été tout aussi violent que violenté. Par exemple, on doit se soumettre à des rituels de déshumanisation sexuelle, comme la sodomie par des animaux et en même temps, on doit tuer quelqu'un sans aucune raison, juste pour prouver qu'on est obéissant.

 

La politique de base de la secte est la sodomie parce qu'elle symbolise la domination par le biais de la trahison, en ce qu'elle consiste à prendre l'adversaire par derrière. Ce comportement d'origine purement sexuelle se décline ensuite dans la société par la politique de l'abus de confiance. Pour inciter ses disciples à abuser de la confiance de la population, la Franc-maçonnerie commence donc par les sodomiser pour leur montrer l'exemple.

 

Voilà d'où sort M. Macron. Pauvre âme... Il va donc asservir les Français au lieu de les servir, juste pour plaire à son maître. Maintenant qu'il est en place, il va faire effondrer notre économie et nous pucer comme du bétail, pour nous mettre à genoux devant la Franc-maçonnerie. Les électeurs de M. Macron ont donc élu un dictateur, exactement comme les Allemands ont élu Hitler en 1936. Sachant que le Président de la République est le chef des armées, nous pouvons nous attendre à ce que Hitler II utilise la bombe atomique pour déclencher la 3ème guerre mondiale dans les mois à venir.

 

Dans cette situation apocalyptique, orchestrée par des membres masculins de l'humanité, notre seule chance d'échapper à la bombe atomique est entre les mains des femmes. Cette affirmation est développée dans mon livre, qui ne s'appelle pas ABUS par hasard.

 

***

livre

 

Sylvie Renault

 

récit autobiographique

 

accidentée post-vaccinale

 

maladie récurrente

 

allergies aux parfums

 

épuisement

 

dépression

 

empoisonnement mercuriel

 

intoxication mercurielle

 

vaccins

 

plombages

 

abus médical

 

abus sexuel

 

Lettres des lecteurs


D'autres témoignages...                 Les lettres de Caroline et de Dina