livre

 

Sylvie Renault

 

récit autobiographique

 

accidentée post-vaccinale

 

maladie récurrente

 

allergies aux parfums

 

épuisement

 

dépression

 

empoisonnement mercuriel

 

intoxication mercurielle

 

vaccins

 

plombages

 

abus médical

 

abus sexuel

 

Présentation

L’auteur quitte Paris et l’univers de la mode en 1990 et s’installe dans la Drôme « pour y mourir » à la trentaine.


Rongée par la maladie et par l’humiliation d’une relation amoureuse irrespectueuse, elle crie son désespoir dans son journal intime, qui est ici en partie retranscrit.


Découvrant l’implication du mercure dans sa problématique de santé, confrontée au déni de la médecine d’État et de ses proches, elle relate le parcours d’une femme qui souffre mais qui se bat pour survivre et qui se soigne.


Prenant conscience que son mal être se joue aussi dans sa relation à l’homme, elle écrit sans pudeur à celui qu’elle a quitté, pour qu’il sache pourquoi elle ne l’a pas épousé. Plus tard, reprenant ce texte, elle en comprend la valeur sociétale : " En croyant écrire à Yann, j’avais écrit à la société sans le savoir, pour l’interpeller sur la violence qu’elle s’autorisait dans une indifférence totale ".

 

Lettres des lecteurs

D'autres témoignages...

 

Les lettres de Caroline et de Dina